Eyeshield 21, manga de sport éducatif

Eyeshield 21 est un shônen scénarisé par Riichirô Inagaki et illustré par Yusuke Murata. Il fut prépublié dans le Weekly Shônen Jump entre 2002 et 2009 avec 37 tomes en tout. En France, il est édité par Glénat. Il a aussi été adapté en OAV en 2004 et en 2005. Suite à cela, la même année, il fut adapté en anime jusqu’en 2008 avec un total de 145 épisodes. Cependant, l’anime n’a pas adapté tout le manga. En France, l’anime fut édité par Kazé, et passe à la TV sur diverses chaînes comme MCM, France Ô ou Game One. Comme c’est un univers sportif, il a aussi été adapté en jeu vidéo.

Synopsis

Tout commence avec Sena Kobayakawa, un jeune garçon petit et craintif, entrant au lycée Deimon. Depuis toujours, il joue les larbins pour les autres. De ce fait, il a acquis une vitesse de course phénoménale. Alors qu’il fuyait trois de ses camarades de classe, il se fit remarquer par Yoichi Hiruma. Ce dernier est le capitaine et quarterback de l’équipe de football américain de Deimon. Alors que Sena, ne savait pas dans quel club entrer, il rencontra Kurita, le line-man de l’équipe. Au début, Sena accepta de faire partie de l’équipe en tant que secrétaire mais Hiruma le força à devenir Eyeshield 21, le running back de l’équipe Deimon Devil Bats. Afin qu’il ne soit pas demandé par les autres clubs sportifs du lycée et de garder son anonymat aux yeux des équipes rivales, Hiruma le fit porter une visière verte teintée et Sena devint l’as de l’équipe. L’histoire se focalise sur l’évolution de l’équipe, le recrutement des membres et le rêve des aînés du club de participer au Christmas Bowl, la finale du tournoi inter-lycée du Japon.

Un manga éducatif

Le football américain n’est pas un sport dont on parle beaucoup en dehors des séries ou films américains. Les français ne connaissent pas forcément les règles. Bien sûr, tous les mangas de sport nous apprennent les règles: le basket avec Kuroko no Basket et Slam Dunk ou le volley avec Haikyuu, par exemple. Mais Eyeshield 21 nous apprend ce qu’est le football américain en profondeur. En fait, c’est surtout l’anime qui nous apprend le plus. Il y a même des extraits d’entraînements d’équipes américaines et des interviews de joueurs professionnels. De plus, comme dans tout manga, il y a des personnages qui expliquent les règles. Mais il y a aussi la mascotte des Deimon Devil Bats, une chauve-souris démoniaque rouge, qui nous explique pendant les matchs les stratégies ou revient sur des notions que nous avons déjà apprises. Le football américain comporte de nombreuses stratégies par rapport à d’autres mangas de sports. Il est donc normal de revenir sur des notions, comme dans des cours. D’ailleurs, c’est sûrement la marque de fabrique d’Inagaki. En effet, Inagaki est aussi l’auteur de Dr. Stone illustré par Boichi, un manga centré sur la science dans lequel il nous l’explique de manière simple et ludique. De plus, Murata apporte plus de réalisme au manga avec ses dessins. On peut comprendre certaines techniques sans qu’on ait besoin de nous l’expliquer. C’est pareil dans One Punch Man dans lequel il est aussi dessinateur aux côtés de One. Ces deux mangakas talentueux arrivent à nous apprendre de manière ludique les règles et les stratégies compliquées du football américain. Cependant, c’est un peu exagéré. Dans la réalité, personne ne peut courir aussi vite que Sena ou même être aussi fort que d’autres joueurs qui nous sortent des techniques incroyables.

Une aventure différente des autres ?

Ce qui différencie Eyeshield 21, c’est un personnage : Hiruma. C’est le personnage-clé du manga, celui qui aide le héros et tous les autres personnages à devenir des joueurs talentueux et grandir. Il n’a pas des compétences incroyables au niveau physique mais il est énormément intelligent et utilise des stratégies folles et imprévisibles. Il a un bon leadership et est respecté, même craint, par son équipe. Ce personnage se balade toujours avec des armes et un carnet de chantage qu’il utilise sur n’importe qui pour avoir ce qu’il veut. Il est le personnage qui apporte une chose en plus par rapport aux autres mangas. Sans lui, le manga serait assez terne et comme les autres. Il apporte le coup de folie dont Eyeshield 21 avait besoin.

Mon avis

Ce manga est sûrement le meilleur manga de sport que je connaisse. Grâce à ce manga, je connais les règles du football américain et je peux regarder un match sans qu’on ait besoin de me l’expliquer. Même si Eyeshield 21 a le même schéma que la plupart des autres mangas de sport, il y a certains éléments que je n’arrive pas à trouver dans les autres comme les explications claires et Hiruma. Ce personnage est celui qui fait la différence, pas seulement avec son caractère mais par ses tactiques. Dans les autres mangas de sport, tout comme dans Eyeshield 21, les personnages ont des techniques impressionnantes et surprenantes mais les tactiques restent assez normales comparées à celles de Hiruma. C’est donc un manga que je conseille. D’après vous, est-ce que ce manga est éducatif ? Est-ce qu’il est différent des autres mangas de sports ?