act-age : le scandale

Le manga Act-age vient d’être officiellement annulé par la Shueisha ce matin, suite à l’agression d’une collégienne par le scénariste du manga. La Nhk a dévoilé les dessous de l’affaire et je vous propose qu’on en fasse le tour dans ce nouvel épisode de Chotto Matte.

Un comportement inaceptable 

C’est donc le 18 Juin dernier aux alentours de 20h00 que Tatsuya Matsuki, le scénariste du manga Act-age, s’est rendu coupable d’une agression sur une collégienne dans le quartier de Nakano à Tokyo. Tandis qu’elle marchait tranquillement dans la rue, Tatsuya Matsuki se serait approché d’elle par derrière et l’aurait touché, je cite, de manière inappropriée. Il aurait ensuite immédiatement pris la fuite et disparu. La jeune fille s’est donc rendue au poste de police le plus proche, et après enquête et analyse des images de vidéo-surveillance, il semble que Matsuki n’en était pas à son coup d’essai. Environ une heure après la première agression, il aurait récidivé de la même façon sur une autre élève.

Matsuki a été arrêté et interrogé par les autorités, et il aurait déclaré qu’il n’y avait rien d’incorrect dans les accusations qui lui ont été portées. Le scénariste de 29 ans a donc reconnu les faits et les agressions sur des collégiennes de 12 à 15 ans. La Shueisha, éditeur du manga Act-age, a décidé de prendre des mesures radicales.

la suite pour act-age

Act-Age est donc purement et simplement annulé et cette licence pourtant prometteuse n’aura donc jamais de suite. Nommé au prix Kodansha lors des 43eme Manga Awards l’an dernier, le manga venait d’être édité en France chez Ki-oon, et une pièce de théâtre était prévue aux alentours de 2022. Le Manga ne sera donc plus sérialisé et va disparaître du Jump, son dernier chapitre sera le 123, qui ne sera ceci dit pas disponible sur l’appli Manga Plus.

Cette nouvelle est encore plus catastrophique quand on sait que Tatsuya Matsuki, l’auteur d’Act-age ne travaillait pas seul sur ce manga. Il était accompagné de Shiro Usazaki qui voit hélas son manga annulé alors qu’elle n’a rien fait pour mériter ça. Heureusement, la Shueisha a annoncé, en même temps que l’annulation du manga, qu’elle ferait en sorte que Usazaki puisse se relever de cette situation et qu’elle lui apporterait son soutien pour de prochaines séries qui pourraient voir le jour dans le Shonen Jump. Avoir la chance d’être publié dans le Shonen Jump est une opportunité qui n’est pas donnée à tout le monde, et pour beaucoup c’est un rêve inatteignable, alors on est contents d’apprendre que ce ne sera pas la fin pour la dessinatrice du manga qui n’est aucunement mêlée à ces sombres affaires.

Une grande perte pour le jump

C’est une année assez compliquée pour le Jump, avec l’annulation de plusieurs séries faute de popularité, d’autres qui ont touché à leur fin comme Haikyuu ou Demon Slayer, et des nouvelles licences qui ont décidément du mal à convaincre et qui perdent des places chaque semaine au classement comme Time Paradox. Act-Age était étonnamment l’un des mangas qui s’en sortait le mieux et avait su réunir autour de lui une fan-base conséquente, mais il va désormais falloir tourner la page et attendre de voir qui viendra le remplacer dans les prochains numéros.

Qu’en pensez-vous ?

N’hésitez pas à me donner votre avis sur cette affaire, si vous auriez préféré un changement de scénariste, ou si la décision de la Shueisha vous semble justifiée. Pour ma part, même si j’avais pas mal accroché à Act-Age, je trouve que son annulation reste la meilleure solution étant donné la mauvaise image qu’aurait eu la licence quoi qu’il arrive.

Retrouver également cette article sur notre chaîne youtube