LE MYSTÉRIEUX NODA SKYWALKER

On ne va pas s’attarder trop longtemps sur la couverture mais une fois de plus on retrouve le mystérieux Noda Skywalker qui en est à l’origine. Oda fait parfois des couverture de chapitre basé sur des demande de fans, et parmi eux, le mystérieux Noda Skywalker revient très souvent. Il est apparu au court des dernières années dans un grand nombre de couverture qui semblent toutes cacher des messages subliminaux. A mon avis, ce Noda Skywalker n’est peut être pas un fan, il pourrait s’agir de l’alter-ego d’Eiichiro Oda, autrement dit, un pseudonyme qu’il prend pour proposer lui meme des couvertures. Je pense qu’on se fera une petite vidéo consacrée au sujet bientôt car ça mérite d’être réellement approfondi.

ODA ET LE MYSTÈRE DES CHIFFRES

Penchons nous sur Mihawk et Perona, qui ont une fois de plus une discussion au royaume de Seglock, repaire du meilleur des épéistes. A première vue, cette scène semble tout à fait banale et nous montre simplement que les nouvelles font une fois de plus le tour du monde. Mais en se penchant de plus près sur les chiffres, on arrive à un parallèle vraiment mystérieux. Cette scène de discussion entre les deux nous est familière puisqu’une scène tout à fait similaire apparait au chapitre 592, un chapitre qui contient exactement les même chiffres que le chapitre 925. Au dela de la ressemblance dans la forme, le fond de leur discussion concernait la survie ou non de Moria lors de Marineford, perona s’inquitait pour lui et Mihawk tentait de se rappeler s’il l’avait vu mourir ou non. Cette fois ci, ils ont la confirmation que Moria est bien en vie et qu’il est de nouveau passé à l’action. Ces deux passages ont 333 chapitre d’écart mais se font écho l’un à l’autre, et je pense que c’est loin d’être une coincidence connaissant l’habileté d’Oda à ce niveau.

LE GÉNIE DE BARBE NOIRE

On passe ensuite au grand retour de Barbe Noire qui une fois de plus démontre sa supériorité stratégique comparé aux autres grandes figures de la piraterie. Toujours discret et silencieux, Barbe Noire a su trouver des fruits du démon aux différents membres de son équipage. la ou Barbe Noire est très fort, c’est qu’il n’a pas besoin de de s’agiter comme le font les autres pour atteindre ses objectifs. Contrairement aux Mugiwara, qui attirent l’attention sur eux, prennent par à des causes qui s’éloignent parfois de leur objectif principal, créer du désordre et se mettent en danger. Les Yonko comme Kaido et Big Mom sont eux aussi très maladroits dans leurs actions et leur soif de domination passe par la force brute, ce qui n’est pas toujours la meilleure option. Barbe Noire quant à lui, attend sagement dans son coin en profitant de la vie. Il attend que les forces en présence se détruisent entre elles et s’affaiblissent, avant d’arriver et d’achever ceux qui seront encore debout. C’est un remake parfait de ce qu’il a fait à Marineford, arrivant en fin de bataille quand toutes les forces de la marine et de l’équipage de Barbe blanche étaient amoindries et il a pu tirer son épingle du jeu sans subir aucun conséquences. On peut l’aimer, on peut également le détester, mais Barbe Noire est de loin le pirate le plus intelligent dans sa façon d’atteindre ses objectifs à l’heure actuelle. Même ceux qu’on pensait être des génies du mal, comme Doflamingo par exemple, font pâle figure à côté du sang froid et de la patience de Barbe noire. Ça me conforte une fois de plus dans l’idée que Barbe Noire sera l’équivalent du roi des pirate avant Luffy, même s’il ne doit pas le rester longtemps.